Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait d'artiste

Publié le par babillard

Portrait d'artiste

Nom : Sophie Zaugg
Age : 44 ans
Mère de deux adolescents
Début du patch : 1999
Plus grand et petit patch : 200 x 140 cm et 21 x 31 cm
Hobbies : marche et lecture
Point faible : perfectionniste et elle prend les choses trop à cœur
Rêve : faire du patch à plein temps, par plaisir, dans un cottage au Pays de Galle… avec son mari dans les parages.

C’est en 2006 que j’ai eu l’occasion de parler pour la première fois à Sophie. Nous
participions au même voyage pour nous rendre à Lyon, dernière exposition de Quilt expo en
Europe. Les années ont passé. Nous nous sommes souvent croisées lors d’expositions ou de rencontres de la délégation sans pour autant avoir l’occasion d’échanger nos expériences. Il était temps de faire plus ample connaissance avec Sophie.

Pourquoi elle a commencé le patchwork ? Elle ne s’en souvient pas très bien… Certainement grâce à des quilts vus dans des films, qu’elle a trouvé beaux. Puis, elle s’est acheté un livre et a tenté de s’y mettre seule. Elle ne se sentait pas à l’aise avec ses gabarits et ses blocs traditionnels. Devant la difficulté, elle s’est inscrite à un cours à Orbe. Enfin le monde du patchwork s’ouvrait à elle et elle découvrait qu’elle n’était pas seule. Elle intègre le club de la Vallée de Joux en 2000. Paulette Capt lui donne de bons conseils mais elle suit également des cours au Martinet et des séminaires avec différentes artistes dont Marilyne Collioud.
Sophie est incapable de reproduire un modèle à l’identique. Il faut qu’elle y mettre sa touche personnelle. Pour créer ses quilts, elle part de son cahier de dessin. Depuis petite, elle aime dessiner. Elle souhaitait être bijoutière et la voici informaticienne. Là aussi, elle ne fait pas deux fois la même chose.

Si elle a confectionné des couvertures pour ses deux garçons, les quilts utilitaires ne sont pas son but principal. Elle aime les quilts contemporains et maintenant se trouve attirée par les « Modern quilts ». Les couleurs de Sophie ? Les indigos, gris, taupe, rouge… en tous les cas pas les couleurs trop vives. Lorsqu’elle confectionne un nouveau quilt, elle part de ses croquis, confectionne le premier "bloc" et y ajoute les autres au fur et à mesure sur son mur, quitte à s'éloigner un peu du projet initial. Elle aime improviser, ne supporte pas de répéter x fois le même motif, le même arrangement. Elle aime participer à des concours, à des challenges si le thème l’inspire. C’est pour elle une bonne stimulation. Elle en fait environ deux par année. Elle est souvent sélectionnée et gagne des prix.

Portrait d'artiste

Généralement, Sophie quilte à la main, un bon moyen pour elle de se détendre. Actuellement, elle se lance dans le quilting machine mais est tellement perfectionniste que ses résultats ne la satisfont pas toujours.

J’ai eu beaucoup de plaisir à partager un après-midi avec Sophie. Sa personnalité est bien représentée dans la douceur de ses quilts. C’est quelqu’un d’ouvert et de passionné qui parle de ses créations avec une lueur de bonheur dans les yeux. Bravo, Sophie, pour ton 7ème prix à Nantes avec « Météores » (variation indigo) et pour ta sélection avec Spoutnik (entre les lignes organisé par France Patchwork) en Normandie pour le festival du lin et de l’aiguille.

Pour suivre Sophie... c'est ici

 

Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste

Commenter cet article

Marie Christine 12/08/2015 17:39

je viens de trouver sur les liens de la colonne de droite.super.

Marie Christine 12/08/2015 17:37

merci de nous faire découvrir cette artiste, j'adore ce qu'elle fait, mais impossible de trouver où aller pour la suivre...Dommage.