Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait d'artiste

Publié le par babillard

Portrait d'artiste

Nom : Gabrielle Savioz

Age : plus de 60 ans

Mère d’un garçon

Début du patch : avant 1990

Plus grand et petit patch : 2 m 40 x 2 m 80 et 30 x 30 cm

Hobbies : lecture et voyages

Point faible : l’organisation, le désordre

Rêve : faire quelque chose avec le foulard traditionnel brodé reçu de sa belle-mère.

C'est en Nouvelle Zélande que Gabrielle a vu le jour dans une grande famille de 7 filles et 1 garçon. C'est la troisième génération de colons venus d'Irlande et d'Ecosse. Sa maman confectionnait tous les habits des filles pourtant, Gabrielle n'a pas manifesté d'intérêt pour la couture. Peut-être un manque de disponibilité de sa maman car Mary, sa sœur aînée, a appris à coudre pour la seconder.

Elle a d'abord voyagé en Angleterre et en Écosse avant de venir exercer son métier d'infirmière en Suisse, en 1978. C'est à Sion qu'elle travaille et s'installe dans la région avec son mari typographe.

Aimant l'aventure, ils décident tous deux de changer de profession et de tenir la cabane de Bella Tola, à St-Luc. Ils y passeront 15 ans, étés et hivers. Lorsque leur fils à 10 ans, ils redescendent et tiennent un bistrot à Sierre. C'est pendant la période "montagne" qu'elle voit une annonce pour un cours de patchwork à Vissoie. Elle s'y inscrit dans l'espoir de s'intégrer plus facilement dans cette région. En ce temps, on coupait les tissus uniquement avec des ciseaux! Ce n'est pas encore une passion... Le déclic s'opère en 1994 lorsqu'elle suit un cours avec Ruth Simone Jacques.

La précision était difficile pour elle au début, elle préfère créer plus librement. Deux de ces sœurs font également du patch, au pays, et c'est l'une d'elle qui lui fait découvrir la planche et le cutter. 2002 marque sa première adhésion au club PuzzlePatch qui se réuni une fois par semaine. Elle y lance le défi : 30 x 30. A tour de rôle, les participantes proposent un thème qu'elles ont 2 mois pour interpréter.

Elle tente de coudre au moins une fois par semaine mais ce n'est pas toujours facile. Les tissus qu'elle aime sont des batiks, des tissus teints artisanalement, principalement bleus. Elle affectionne aussi les tissus qui ont une histoire, comme les africains ou les japonais. De Nouvelle-Zélande, elle a ramené des étoffes mais ne les a pas encore sérieusement utilisées.

Lorsqu'on lui pose la question des concours et défis, elle dit ne pas en faire. Pourtant, elle en a relevé des beaux et avec de très bons résultats. Celui de la cathédrale de Lausanne en fut un, la préparation de l’exposition s’est étallée sur deux ans. Elle a adoré la démarche. Le quilt avec la crèche et celui avec la rue bleue et ocre sont ses créations.

Souvent, elle s’inspire d’un poème, qu’une chanson pour créer, comme pour le quilt qui lui a valu le premier prix lors de notre concours « Rêve d’étiquettes de vin », « La rêverie de Rilke ». Elle a découvert ce poète tchèque, établi en Suisse en 1919, grâce à son beau-frère néozélandais qui en était fan…

Elle confectionne actuellement un nouveau pojagi pour l'exposition en Corée (elle y a aussi participé il y a deux ans).

Elle aime voyager pour le patch et se rend tous les ans à Sainte-Marie et à Birmingham (bonne excuse pour y acheter des livres en anglais…). Elle aimerait aller au Japon mais malheureusement, l’exposition de quilt y est en hiver. Encore un rêve à réaliser….

Ses artistes préférées, elle cite spontanément Gwen Marston.

C’était ma première rencontre avec Gabrielle. J’ai découvert une femme de calme, réfléchie, posant sur la vie un regard de compassion. Merci pour ce bon moment ensemble et merci à Marianne pour son accueil. P.Fuentes

Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste
Portrait d'artiste

Commenter cet article