Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #grand reportage quilt tag

4ème jet : Art Textile- Abstraction- conceptuel – Birmingham

Publié le par babillard

La cerise sur le gâteau pour celles qui aiment l’abstraction et le conceptuel, j’ai adoré les oeuvres de ces artistes et leur approche de l’Art. En déstructurant leurs oeuvres, Brigitte Kopp et Diana Harrison ont présenté deux expositions à couper le souffle. 

Vous aurez deviné que ces artistes m’ont envahie d’émotions. C’était juste sublime.  La démarche artistique  n’est pas toujours  accessible sans explication de l’artiste et , au vu de mon anglais très succincte , j’ai laissé mon imagination faire le reste et je me suis évaporée dans des rêves de création.

Pour terminer, je vous présente une partie de l’exposition “”Made in europe II. SAQA european and ME Region “””où j’ai eu le plaisir d’être sélectionnée avec deux de mes oeuvres Vénus et Oxidatio  qui font partie de ma série *les 3RRR* récupération-recyclage-Rouille.

J’aurai pu seulement faire défiler des photos,  mais j’espère qu’avec ce petit reportage à ma sauce, cela vous donnera envie de prendre vos billets pour le Festival de Birmingham en 2018. Personnellement , je ne me lasse pas et j’espère pouvoir encore y aller pendant des années. Peut-être vous y verrai-je ?

Je vous souhaite une très belle fin d’été et vous donne rendez-vous à notre prochaine assemblée de Babillard le 14 octobre à Blonay. *****  EMD

4ème jet : Art Textile- Abstraction- conceptuel – Birmingham
4ème jet : Art Textile- Abstraction- conceptuel – Birmingham
4ème jet : Art Textile- Abstraction- conceptuel – Birmingham
4ème jet : Art Textile- Abstraction- conceptuel – Birmingham

Voir les commentaires

Birmingham, 3ème jet : Figuratif, ModernQuilt, Design et QuiltArt

Publié le par babillard

Je vous présente des artistes qui m’ont interpellée par leurs techniques et qui certainement plairont à bon nombre d’entre vous car elles se positionnent entre le traditionnel et l’art textile , ce que nous nommons aussi plus communément le contemporain et modern-quilt , nouvelle vague mise au goût du jour aux USA, afin de relancer le traditionnel et ses techniques qui commençaient à s’essouffler et surtout pour accrocher des jeunes car il faut être réaliste, le traditionnel a de la peine à recruter une certaine tranche d’âge en dessous des 50 ans.

J’aime mettre des visages sur les oeuvres que j’admire et j’ai demandé à chaque artiste la permission de les photographier et leur accord pour le blog de babillard. Toutes les artistes que je vous présente sont sur des sites internet et un petit clic pour les trouver est à votre portée.

Pour le Modern-quilt, je vous présente  deux artistes dont Victoria FindlayWolfe, une artiste où l’on admire la technique du traditionnel en courant Modern et Sanrda van Velzen qui présentait une création avec sa vision personnelle du Modern-Quilt. Dans ce courant de ModernQuilt, l’approche est infini et parfois très ténu avec le traditionnel ou approchant l’art textile. Tout dépend de la vision personnelle de l’artiste.

 

Une artiste de France, Martine Apaolaza, qui présentait ses petites maisons de Normandie et adore Honfleur,  et qui, très certainement, donneront envie à certaines de faire leur village , c’est mignon et laborieux comme travail  et pour les petites mains agiles, que de plaisir!

 

Une artiste Anne Maundrell, sa couleur de prédilection :  le vert, (ma couleur par excellence pour recharger mes batteries, me ressourcer et me détendre, c’est aussi pour cela que le Valais me convient)  donc j’ai été attirée par ses oeuvres qui s’inspirait de sa vie à Bornéo. 

Je pense qu’il n’est plus besoin de présenter  Grace Meijer, j’ai adoré ses quilts figuratifs, la double Bass et les portes bleues, couleur du blues. Elle exposait en collectif avec plusieurs artistes européennes dans le cadre d’ArtQuiltFusion .

Le Design et les couleurs intuitives de Jean Wells m’ont emballée et  le QuiltArt avec l’oeuvre de l’artiste Susan Attwood est tout simplement magnifique car très épurée.

il est parfois intéressant de parcourir les couloirs des stands commerciaux afin de découvrir des artistes non conventionnelles mais tout aussi intéressantes et surprenantes telle que Laura Kemshall, cachée dans un coin du stand TG9. je l’ai trouvée pleine de talent et de sensibilité

à bientôt pour  le 4ème jet *****

emd

Voir les commentaires

Birmingham, 2ème jet

Publié le par babillard

Bonjour, voici un avant-goût du festival du textile à Birmingham, une vue sur le traditionnel que l’on n’a plus besoin de présenter puisque classique et reconnaissable et une vue sur le figuratif et contemporain (n°150/V.Clabburn; n°151/Y.Kervinen; n°152/J.Anderson) qui se démarque. J’ai aimé les chaises longues de Jacqueline Amies qui donnaient envie de s’y installer et les magnifiques poupées  de Jennie Callomon.

Le panneau des  Suissesses représentées dans l’exposition d’EQA.  La Russie représentée par les artistes Irina Voronina qui présentaient ses oeuvres magnifiques de techniques et de précision et Anna Zverena et son amie de Russian Quilt Gallery et leur amour des équidés (ce qui va plaire à notre bloggeuse Patricia). J’aime dialoguer avec les Russes car elles sont adorables et souvent elles ont des notions de français et sont très conviviales. Et un cadeau utile, le livre de Linda Monk qui a des idées géniales, vous pouvez aussi la trouver sur youtube.

A bientôt, pour le 3ème jet où je vous présenterai des artistes en compagnie de leurs créations, il est toujours très bien de pouvoir mettre des visages sur les noms des créatrices des oeuvres que nous admirons.

emd

 

Birmingham, 2ème jet
Birmingham, 2ème jet
Birmingham, 2ème jet
Birmingham, 2ème jet
Birmingham, 2ème jet
Birmingham, 2ème jet
Birmingham, 2ème jet
Birmingham, 2ème jet
Birmingham, 2ème jet

Voir les commentaires

Birmingham : 1er jet : découverte de la ville

Publié le par babillard

Comme chaque année, je me réjouis d’aller au festival à Birmingham car j’aime aussi (re)découvrir cette ville qui regorge de monuments anciens, de boutiques, et la City qui surplombe toute la ville avec ses grands immeubles en verre, ultra-chics à côté des bâtiments de la vieille ville et des canaux. Cette ville est très hétéroclite.  Il faut dire que les Anglais ne parlent pratiquement pas  une autre langue que la leur . Alors on se débrouille avec le système D. J’ai toujours pu aller à Birmingham avec ma fidèle amie , Marie-Monique, et on a toujours retrouvé le chemin de la maison sans souci car, ni l’une  ni l’autre, nous ne parlons anglais.  On a  toujours réussi à nous débrouiller et en cas de difficultés , il y a toujours une personne sympathique qui vous aide à régler votre incompréhension.

Dans ce premier jet, je vous propose de découvrir un peu la ville de Birmingham qui vous donnera l’envie, si vous n’y êtes jamais allé(e)s à prévoir votre voyage pour 2018.

Chaque année, il y a des sculptures dans la ville, pour 2016 c’était les hiboux , cette année, les ours avaient pris leur place. Les musiciens investissent aussi la ville et les places  se remplissent d’artistes de tous bords ou d’orateurs divers. La vie bouge et cela nous change de la Suisse où tout est règlementé, officialisé. Là , les artistes s’installent , chantent  pendant un certain laps de temps et disparaissent pour laisser la place à d’autres. J’aime cette ambiance de liberté culturelle! J’adore faire les boutiques, pendant la période du festival, les soldes battent leur plein, je ramène plein d’habits pour mes petits-enfants  surtout ma petite fille qui adore les robes chatoyantes, brillantes et chics. Les boutiques de tissus, et près du marché aux fruits et légumes, le marché couvert aux échoppes où vous trouvez de tout pour presque rien. J’ai ramené tous mes rideaux pour ma maison depuis Birmingham, la valise a eu pesé jusqu’à 30kgs, elle part à vide et revient pleine. Et les caramels-chocolats d’Angleterre sont succulents, à ne pas oublier. On a mangé japonais, kebab, thaï et tout est succulent car, pour la cuisine, les Anglais ne font bien que le petit-déjeuner si on aime au saut du lit: les saucisses,le lard, etc....Pour cela, je reste très continentale et adore  mon café-croissant-confiture.

Dans le 2ème jet , je vous parlerai du festival de textile où j’ai rencontré des artistes de haut niveau.””””””””””””

très belle journée.

Elizabeth MICHELLOD-DUTHEIL
 

Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil
Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil
Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil
Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil
Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil
Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil
Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil
Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil
Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil
Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil
Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil
Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil
Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil
Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil
Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil
Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil
Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil
Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil
Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil

Birmingham vu par Elizabeth Michellod-Dutheil

Voir les commentaires

Grand reportage, Beaujolais merci

Publié le par babillard

Grand reportage, Beaujolais merci

Un grand merci à Elizabeth MD pour son travail de rédaction. Il est toujours appréciable d'avoir des regards autres sur les expositions. Alors, si vous souhaitez vous lancer, c'est simple : contactez-moi!

Je tiens encore à préciser que notre stand de délégation suisse a remporté un grand succès. Notre chalenge a été admiré et très apprécié, même si Elizabeth a omis d'en parler... Les quilts présentés ont donné des idées aux autres groupes et plusieurs ont envie de se lancer dans une expérience similaire. L'ensemble a d'ailleurs déjà été pré-réservé par certaines délégations pour leur JA! Bravo à toutes les participantes!

Et pour finir, encore quelques photos que j'ai prises à quilt en Beaujolais.

diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands
diaporama de quelques stands

diaporama de quelques stands

Voir les commentaires

Grand reportage, Beaujolais 5

Publié le par babillard

Grand reportage, Beaujolais 5

groupe ARTIGRA Exposition proposée par Tatiana Samssonova

Le projet «Art-Igra» a été fondé en mars 2011 par des artistes russes et ukrainiennes. Le nom Art-Igra signifie le jeu (igra) de l'art. Les participantes travaillent chacune sur la création d'une pièce de 40 x 40 cm par trimestre.

L'artiste Tatiana Samssonova qui présentait l'Ukraine et la Russie vit en Belgique (Anvers) et était d'une gentillesse et d'une disponibilité sans égale. Elle aimait expliquer avec beaucoup de détails, le travail fourni par les autres artistes du groupe (et une chance pour moi, elle parlait français.)

Grand reportage, Beaujolais 5

** j'espère que vous avez apprécié cette petite rétrospective. Il faut bien penser que pouvoir se rendre à des expositions est toujours mieux que de regarder des photos. Le Beaujolais n'est pas très loin et cela nous permet de passer un séjour de détente agréable avec notre passion commune. Cette année, j'ai interdit les photos sur mon espace d'exposition et j'ai souvent eu la remarque" mais je ne pourrai pas voir sur mon ordi" et je répondais *chère Madame, il faut regarder, prendre le temps d'admirer et de détailler maintenant, pas quand vous êtes devant votre ordi*, et après un moment de visuel sur le cru , la réponse était souvent *ah oui, je n'avais pas vu cela!*

Je me suis rendue compte que la majorité des dames qui prennent les photos ne* regardent pas les œuvres* , *ne détaillent pas* et *ne voyent pas les petits trucs qui font l'œuvre*. Avec les photos, c'est très différent. C’est juste supervisé! J'avoue que certaines œuvres plus classiques suffisent avec photos mais certaines , c'est un régal de détailler la créativité qui en ressort. En tout cas, j'espère que vous avez eu du plaisir à (re)découvrir les artistes que je vous ai présentées.

Et pour terminer, je vous présente mon œuvre la plus admirée au Beaujolais qui s'intitule *PHASIANINAE*

L'année prochaine, QUILTenBEAUJOLAIS sera du 15 au 18 avril. Réservez vos dates et faîtes-vous plaisir!

Elizabeth Michelod-D.

Voir les commentaires

Grand reportage, Beaujolais 4

Publié le par babillard

Grand reportage, Beaujolais 4

voici deux artistes russes , et une artiste franco-russe

Tatiana Lobanova Autodidacte, elle a effectué ses premières créations de patchwork en 2004. Ce qui l’intéresse le plus, c’est d’inventer des nouvelles techniques qui lui permettent d’obtenir le maximum de ressemblance avec des photos ou des tableaux, peu lui importe le genre ou le style.
Ces deux artistes sont très sympathiques et le monde est petit car l'artiste Tatiana Lobanova connaît le Valais et va vers Brig et Loëche pendant l'hiver. Elle aime skier.

Grand reportage, Beaujolais 4

Larisa Larkina Dans son travail textile, Larisa aime expérimenter plusieurs techniques comme la peinture, le tissage, les formes en volume. Elle aime marier les tissus de couleurs et les textures différentes, y ajouter de nouvelles technologies et méthodes de couture et aussi de la broderie. Créer un "Cocktail" de couleurs fortes, unir ce qui est impossible à accorder, chercher des nouveautés, l’insolite, et... bien sur, trouver son style !

Grand reportage, Beaujolais 4

Eléna Bessières franco-russe .Son inspiration slave unie à un concept contemporain, lui fait créer des vêtement haut de gamme, superbes. Elena présentait sa nouvelle collection «Ma Venise» .

Elena est souvent l'interprête et c'est très appréciable pour la communication avec les artistes russes, car elle vit en France et parle très bien notre langue. Elle est aussi adorable. C'est toujours un plaisir de la côtoyer.

Grand reportage, Beaujolais 4

Voir les commentaires

Grand reportage, Beaujolais 3

Publié le par babillard

Grand reportage, Beaujolais 3

" je vous présente quatre artistes françaises que j'ai aussi souvent l'occasion de voir et avec lesquelles j'ai plusieurs fois exposé, leur compagnie est très agréable et les contacts très faciles. Leur démarche artistique diffère, ce qui met de la diversité bienvenue dans les expositions et très appréciée du public.

- France de Bréchignac : Sa discipline de prédilection est le mélange des matières et des fibres.
Elle associe aux tissus des papiers, de la paille, du crin, des perles, du raphia, etc.
Elle invente ses propres tissus, les découpe, les déchire, les peint, les teint.
Elle créé par intuition, marche au feeling. Et pour notre plus grand bonheur, elle explore sans cesse de nouvelles pistes. La vie et la passion transparaissent à travers toutes ses créations.

Petite anecdote " Un jour , elle m'a fait remarquer que dans le monde du textile , il n'y avait ni classe sociale, ni âge, ni préférence raciale, et personnellement côtoyant d'autres mondes d'expressions artistiques où l'égo est très fort, j'ai vraiment approuvé sa vision car c'est très juste. Nous évoluons dans cet univers et nous n'y prenons pas garde donc il faut savoir apprécier cet état de faît et s'en souvenir. Nous fonctionnons vraiment sans arrière pensée vis-à-vis des artistes que nous côtoyons et apprécions tout simplement leurs œuvres avec humilité. Nous allons les unes vers les autres pour discuter, partager, se donner des conseils et tout cela dans la simplicité et le respect.

Grand reportage, Beaujolais 3

- Lydie Bilhet travaille aussi en collaboration avec l'artiste Pascale Devergèze, qui harmonise ses tableaux par des encadrements spécifiques tant par la forme, la couleur, les matières et leur patine.

Lydie est toujours à la recherche de nouvelles techniques et de nouveaux matériaux, elle suit encore des cours auprès d'artistes reconnues comme Fanny Viollet, Sophie Furbeyre et Sylvie Ladame, et elle est aussi membre du groupe "Les filentr'elles".

Grand reportage, Beaujolais 3

-Sophie Furbeyre est une artiste textile que l'on n'a plus besoin de présenter car elle est connue de par ses créations originales. Ses nombreuses œuvres, toujours différentes, sont caractérisées par un rayonnement de couleurs et une recherche constante de nouvelles textures. Elle transmet ses techniques d’art textile lors de cours et certainement que nombre d'entre vous les ont suivis et appréciés.

Grand reportage, Beaujolais 3

-Marie-Christine Hourdebaight aime allier plusieurs techniques dans ses œuvres. Elle emploie la teinture naturelle, indigo, pastel, bois du brésil et autres et la teinture chimique. Ses œuvres travaillées comme des aquarelles constituent souvent le départ d’un de ses projets. Marie-Christine aime revenir en Valais car sa famille est originaire de Saillon, elle a donné des stages à la maé à Sembrancher et plusieurs d'entres vous ont pu apprécier sa gentillesse et sa disponibilité.

Elizabeth MD

Photos PF
Photos PF
Photos PF
Photos PF
Photos PF
Photos PF
Photos PF
Photos PF
Photos PF

Photos PF

Grand reportage, Beaujolais 3

L'allemande Juliette Eckel présente sa nouvelle exposition "ART TEXTILE 2014" - petits formats mixed média elle montre des œuvres récentes surprenantes, sortants de l´ordinaire.

Voir les commentaires

Grand reportage, Beaujolais 2

Publié le par babillard

Grand reportage, Beaujolais 2

Je vous présente donc une partie du groupe de la Finlande (ici en photo avec Armi).

Stitch Group est un groupe d'artistes textiles fondé en 2005. Ces artistes très actives se concentrent sur la création de quilts innovants et modernes.

Les objectifs de ce groupe sont de promouvoir l'art finlandais du quilt comme une véritable forme d'Art, de créer des œuvres de haute qualité à la fois du point de vue technique qu'artistique.

Pour atteindre ses objectifs, Stitch Groupe organise des expositions en Finlande, mais aussi dans le monde et pour notre plus grand bonheur, cette année, elles sont venues au QUILTenBEAUJOLAIS.

le goupe Stich group était avec le groupe "Neuliaiset" qui est un groupe d'artistes textiles qui sont aussi membres de l'association Guild of Finnish Quilting.

Neuliaiset a débuté en 2003. Ces artistes vivent dans différentes régions de la Finlande et représentent différents milieux éducatifs et professionnels. Leur objectif est de devenir plus créatives et plus compétentes dans l'art du quilting aussi bien personnellement que dans le travail du groupe.

les artistes présentes sur l'espace d'exposition étaient pour le Stitch group : Marita Lappalainen et Maire Kovisto et pour le Neuliaiset group : Tuija Oravainen et Pirjo Kekäläinen

Grand reportage, Beaujolais 2

La Hongrie représentée par le groupe MODERN MÜHELY exposait leur nouveau challenge "passages".

"Modern Movement" est un groupe de 18 quilteuses hongroises. Ce groupe existe depuis 2006. Leur objectif était de se regrouper afin d'explorer d'autres techniques et de développer leurs moyens d'expressions à travers l'art textile.


Un catalogue étant édité pour seulement 6 euros , je l'achète, car c'est aussi un soutien aux artistes et les droits d'auteur de leurs œuvres sont ainsi sauvegardés. Ma bibliothèque d'artistes textile s'étoffe ainsi et j'apprécie de pouvoir les feuilleter assise sur ma terrasse, au soleil durant l'été pendant ma pause café. J'aime les livres, c'est beaucoup plus stimulant et jouissif de découvrir de belles œuvres sur papier que de regarder des photos et cliquer sur une souris d'ordinateur. Personnellement, j'ai beaucoup aimé l'artiste Bornemisza Eszter et ses œuvres tout de rouille donc j'ai aussi acquis le catalogue, superbe. Toutes les artistes hongroises n'étaient pas présentes au Beaujolais, j'ai rencontré une des artistes et je vous présente Pàsztor Piroska (photo)

Elizabeth MD

Voir les commentaires

Grand reportage, Beaujolais 1

Publié le par babillard

Grand reportage, Beaujolais 1

J'ai beaucoup de chance : Elizabeth Michellod-Dutheil (emd) a accepté de faire un grand reportage pour le blog. Elle a passé les quatre jours d'exposition sur place et a ainsi eu plus l'occasion que moi (un seul jour d'exposition...) de rencontrer les artistes. Je lui cède donc la plume (les photos sont également d'elle, sauf si précisé...).

Bonjour à toutes , c'est avec plaisir que je vous fais un "petit " compte-rendu de cette 5 ème édition de QUILTenBEAUJOLAIS où je participe depuis le début de sa création. Les deux premières éditions se situaient dans les petits villages avoisinants qui étaient aussi très sympathiques comme ambiance mais vu le succès grandissant, les organisateurs Monique et Jeff ont préféré tout concentrer au même lieu d'exposition à Villefranche. L'ambiance est aussi restée très familiale et conviviale.

Pour l'édition 2014, quatre des membres de notre section suisse étaient présentes Mady Tschan Tricot artisanal à la fourche, Armi Heikkinnen-Daum et Elizabeth Michellod-Dutheil Art Textile, Sylvia Bos Pojagi

Il est vrai que souvent, nous regardons les œuvres mais nous n'arrivons pas à mettre un visage sur ces artistes venues d'autres pays donc je vais vous présenter quelques artistes, sympathiques et très ouvertes à échanger sur notre passion commune. Malgré le barrage de la langue, (personnellement, je ne suis douée que pour le Français!) nous arrivons à communiquer et à sympathiser.

Depuis 5 ans , je connais les déléguées France Patchwork de la section Rhône qui sont vraiment très sympathiques et comme chaque année , le Beaujolais est une excellente occasion de les revoir.

Je vous présente une partie de leur stand et de leur staff et des "cheffes" Claude et Nicole.

Nicole aime les coeurs et adore les ATC. Sa collection personnelle est impressionnante. Peut-être un jour, nous la montrera-t-elle dans son intégralité?

Petite anecdote : Nicole m'a "piégée" lors de notre 1ère rencontre lors de l'édition de QUILTenBEAUJOLAIS en 2010 car elle est venue vers moi avec son joli sourire et m'a offert une ATC. Pour moi qui n'aime et ne crée que des grandes pièces, la surprise a été de mise et le refus était impossible. Lorsque je suis rentrée en Valais, j'ai fait une ATC et lui ai envoyée car si vous en recevez une, vous devez en donner une. Cela a été la seule et unique, je n'en ai plus refait car je ne suis pas très miniature dans mes créations. Mais j'apprécie d'en découvrir à chaque exposition et j'admire la minutie des artistes."

Elizabeth MD

Photos de emdPhotos de emd

Photos de emd

Photos de PF (en accord avec Elizabeth...)Photos de PF (en accord avec Elizabeth...)Photos de PF (en accord avec Elizabeth...)
Photos de PF (en accord avec Elizabeth...)Photos de PF (en accord avec Elizabeth...)

Photos de PF (en accord avec Elizabeth...)

Voir les commentaires

1 2 3 > >>